Temps de sommeil recommandé pour votre âge

heure de sommeil

27 mars : journée nationale du sommeil !

Combien d’heures de sommeil devons-nous fournir chaque nuit à notre corps pour optimiser nos chances de rester en bonne santé ? Si bien sûr ce temps varie selon les individus, de grandes tendances se dégagent selon l’âge.
Six experts du sommeil et 12 experts médicaux réunis par la Fondation Nationale du Sommeil américaine ont analysé 300 travaux scientifiques sur le sujet pour en arriver à des recommandations par tranche d’âge.

temps-de-sommeil

Télécharger la version HD : heure de sommeil

«Chaque cas est particulier»

La fondation explique “Bien que nos recherches ne nous permettent pas d’indiquer une durée de sommeil exacte pour chaque âge, notre nouveau tableau révèle la règle d’or sur laquelle tous les experts se mettent d’accord”,
“Si vous suivez les heures de sommeil recommandées pour votre tranche d’âge et que vous ne vous sentez pas en forme durant la journée, c’est peut-être le signe que vos conditions de sommeil ou votre environnement ne sont pas idéaux”.

Voici le récapitulatif des nouveaux chiffres dévoilés par la NSF :
Les nouveau-nés (de 0 à 3 mois) ont besoin de 14 à 17 heures de sommeil par nuit.
Pour les nourrissons (de 4 à 11 mois) entre 12 et 15 heures de sommeil suffisent.
Les tout-petits (de 1 à 2 ans) doivent dormir entre 11 et 14 heures par nuit.
Les enfants d’âge préscolaire (3-5 ans) la fondation préconise entre 10 et 13 heures de sommeil par nuit;
Les enfants d’âge scolaire (6-13 ans), entre 9 et 11 heures de sommeil;
Les adolescents (14-17 ans), entre 8 et 10 heures de sommeil;
Les jeunes adultes (18-25 ans), entre 7 et 9 heures de sommeil;
Les adultes (26-64 ans), idem, de 7 à 9 heures de sommeil;
Les personnes âgées (65 ans et plus) 7 à 8 heures de sommeil par nuit suffisent.
Conclusion, plus nous vieillissons, moins nous avons besoin de dormir.

Etude sur le sommeil en France

L’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) révélait en 2014 dans une enquête que 36% des actifs dorment moins de 6 heures en semaine. De récentes études ont pourtant mis en évidence les effets nocifs d’un manque de sommeil : obésité, anxiété ou encore augmentation des risques de développer la maladie d’Alzheimer. Alors ce soir, une tisane et au lit.

Laisse ton commentaire :

SOURCENSF
PARTAGER