Hermès découpe toujours des reptiles vivants pour en faire des sacs

peta hermes

En 2015, Hermès toujours barbare pour des sacs

Cette semaine, PETA à révélé, après avoir infiltré les élevages de crocodiles et d’alligators pour Hermès, que cette dernière utilise toujours des méthodes d’élevage ainsi que de mise à mort très barbares pour fabriquer des sacs Birkin vendus à plus de 37.000 €, des bracelets à 1.700 € ou encore des t-shirts a plus de 80.000€ !

PETA dévoile ainsi dans une vidéo que la marque de luxe française Hermès est en totale infraction des lois d’état et fédérale dans un élevage d’alligators du Texas ainsi que d’acte de barbarisme envers des animaux. La marque entasse ses reptiles dans des fosses aux eaux très douteuses à l’odeur insupportable, leur scie le cou à l’aide de couteau ou cutter, leur enfonce une barre de fer dans la colonne vertébrale afin de les immobiliser ou encore dans leur cerveau afin de la réduire en bouilli … Voilà quelques exemples de ce dont nous sommes capables de faire pour un vêtent ou accessoire de mode :

tshirt croco hermes

peta hermes

peta hermes

peta hermes

peta hermes

peta hermes

peta hermes

Laisse ton commentaire :

PARTAGER